EDITORIAL.

Les vacances sont passées et une nouvelle année de projets se met en place. L’an passé a été à bien des égards une « annus horribilis » par la révélation des crimes commis par des prêtres évêques et cardinaux de l’église catholique, mon église et dont la liste n’est pas close. La parution du livre de Frédérique Martel « Sodoma » que l’on peut critiquer de bien des manières, mais qui au moment même de sa parution était tristement illustré par les actes supposés du Nonce apostolique à Paris [1], n’en pose pas moins des questions essentielles pour l’église catholique. J’y reviens dans la rubrique [J’aime lire]

Il y a aussi les divisions que nous pouvons observer dans l’église orthodoxe au sujet de l’Ukraine -mais pas seulement- au point que se pose la question : « l’Eglise orthodoxe » a-t-elle encore une réalité en tant que communion d’églises. Et plus récemment la réunion de l’Archevêché des Eglises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale (ex exarchat du Patriarcat de Constantinople) au Patriarcat de Moscou n’a pas fini de faire des remous [Actualité]

Cette actualité 2018 2019 pourrait faire croire que l’Eglise du Christ ressemble au Titanic qui coule pendant que les passagers des classes de luxe sont en train de danser.

Et pourtant

Même si une faction de vieux cardinaux appuyés sur la puissance financière des forces conservatrice [2] tente par tous les moyens de déstabiliser le pape François, au prétexte de sa critique du libéralisme et de son souci des plus pauvres -en oubliant d’ailleurs la vraie doctrine de l’église réaffirmée par tous les papes de Léon XIII à François-, l’Esprit-Saint qui est vérité et vie fait son œuvre dans nos églises.

Nous chantons « le seigneur seul est ma lumière, mon espérance et mon salut » et nous avons raison. C’est sur lui que s’appuient tous ceux -et ils sont nombreux- qui « se bougent » pour que l’Eglise du Christ soit fidèle à sa mission d’annoncer évangile.

Cependant nous ne pouvons pas faire comme si rien ne s’était passé; Il est nécessaire, et même plus que nécessaire, vital, que l’église catholique romaine, mon église, dans son fonctionnement, sa hiérarchie, sa manière d’envisager les ministère tant des clercs que des laïcs, remette tout a plat sans présupposé ni tabou au nom d’une tradition obsolète, mais sans fuite en avant à la poursuite d’un monde qui ne demande pas tant d’être suivi que d’être accueilli.

Renseignements pratiques

Quelques changements sur le site : les rubriques d’histoire : [Union et désunion : Histoire de l’Eglise] et [Histoire de l’Eglise orthodoxe] ont été réorganisée dans l’ordre chronologique. Les nouveaux articles seront édités à la fois dans une page spéciale [Nouveaux articles historiques] et ensuite classés à leur place chronologique pour permettre une lecture « dans le bon sens ».

 

Que  le Seigneur garde et bénisse tous et chacun

 

 

 

[1] LEBRUN Sophie. La vie. 22 février 2019. Enligne : http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/mgr-ventura-quelles-suites-pour-le-nonce-apostolique-accuse-d-agressions-sexuelles-21-02-2019-96603_16.php

[2] Martel Frédérique. Le Point.11 septembre 2019. En ligne :  https://www.lepoint.fr/societe/y-a-t-il-un-complot-de-l-amerique-contre-le-pape-11-09-2019-2335055_23.php

 

.