Le Pasteur Christian Blanc élu à la tête du CNEF

mardi 4 juin 2019

Nancy Lefevre de la Commission juridique du CNEF prie pour l’ancien et le nouveau président    © Alliance Presse

Après trois mandats de trois ans à la tête du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), Etienne Lhermenault pasteur de la Fédération baptiste de France est remplacé par Christian Blanc pasteur des Assemblées de Dieu de France.

La cérémonie de passage de témoin a eu lieu le mardi 4 juin lors de l’assemblée plénière de l’organisation faîtière des évangéliques de France. Arnaud Schaumasse, chef du bureau central des cultes au Ministère de l’Intérieur était présent ainsi que de nombreux responsables d’unions d’Églises évangéliques en France, des représentants de l’Eglise catholique, de la Fédération protestante de France (FPF), de la Cause, de l’Institut Biblique de Nogent (IBN) dont Etienne Lhermenault est directeur, de l’Alliance Biblique française, de la Société biblique de Genève et des Parcours Alpha.

Le désormais ex-président a décrit trois défis auxquels le CNEF et les évangéliques doivent faire face dans les prochaines années : «une prédication fidèle à la Croix, qui demande de répondre au défi de la formation et de la vocation», une évangélisation avec compassion «qui évite le double écueil d’une grâce à bon marché et d’un légalisme mortifère» et le «défi d’une présence dans la cité qui privilégie une voix prophétique plutôt que l’illusion d’une société chrétienne».

Christian Blanc a exprimé sa reconnaissance pour « l’investissement de qualité » d’Etienne Lhermenault à la tête du CNEF et a salué le soutien précieux de Brigitte, l’épouse du pasteur baptiste, dans ces fonctions. Le nouveau président du CNEF a déclaré vouloir « maintenir le cap » de son prédécesseur, et entend mener le CNEF à la manière d’un « berger ariégeois qui se positionne pour avoir une vue d’ensemble du troupeau »

Il s’agit de la première passation de pouvoir pour le CNEF créé en 2010 et qui représente environ 70% des Eglises évangéliques en France.

Source Evangéliques.info

 

Que le SEIGNEUR te bénisse et te garde!

 

Que le SEIGNEUR te bénisse et te garde!
Que le SEIGNEUR fasse rayonner sur toi son regard et t’accorde sa grâce!
Que le SEIGNEUR porte sur toi son regard et te donne la paix!
Nb 6,24-26
C’est par ces mots reçus à notre groupe de prière en ce début d’année 2017 que je veux vous saluer.
Et le texte biblique poursuit:  » Ils apposeront ainsi mon nom sur les fils d’Israël, et moi je les bénirai.« 
Que le Seigneur bénisse donc votre année qui vient et fasse grandir en chacun et en tous l’esprit d’unité.

 

En ce début d’année, le pape a souligné, auprès des membres d’une délégation œcuménique des Églises de Finlande qu’il recevait jeudi 19 janvier au Vatican, que ce qu’avait voulu Martin Luther il y a 500 ans en s’opposant à Rome avait pour objectif de « renouveler l’Église, pas de la diviser ».

Cette reconnaissance de la part de l’Eglise Catholique me semble être un signe positif fort en faveur de la paix et de l’unité. Même si ceux que Mgr Jean de Chiaroupolis nomme les « zélotes partisans d’un intégrisme fanatique » sévissent dans son Eglise, mais aussi dans les nôtres !

 

Mon voeu pour cette année est que le Seigneur nous fasse progresser dans la joie d’être frères, sur ce chemin de l’unité.

 

Oui, frères Anglicans, Catholiques, Coptes-orthodoxes, Evangéliques, Orthodoxes, Protestants, Vieux-Catholiques,

Que le SEIGNEUR vous bénisse et vous garde!
Que le SEIGNEUR fasse rayonner sur vous son regard et vous  accorde sa grâce!
Que le SEIGNEUR porte sur vous son regard et vous donne la paix!