Eglises Evangéliques

Eglises Evangéliques

«Évangéliques» ou «évangélistes» ?
   L’adjectif «évangélique» se réfère à l’Évangile. Il désigne certaines Églises (et chrétiens) rattachés au protestantisme. Ce terme, longtemps considéré comme synonyme de «protestant», identifie aujourd’hui un courant particulier du protestantisme.

2015 04 -eglise-evangelique(1)

«Évangéliques» ou «protestants évangéliques» ?
   Les racines des évangéliques remontent au début du protestantisme, au XVIe siècle. Ils partagent encore aujourd’hui les valeurs fondamentales des réformateurs (Martin Luther, Jean Calvin…). De plus, ils se reconnaissent volontiers dans la branche de la Réforme qui a revendiqué dès l’origine la séparation des Églises et de l’État et a plaidé pour des assemblées autonomes composées de convertis.
   Il convient donc de désigner les évangéliques en France par l’expression plus complète de «protestants évangéliques». Celle-ci tient compte du passé tout en permettant de les distinguer des Églises protestantes dites historiques comme les Églises réformées ou luthériennes. Cette distinction est d’ailleurs établie par le Groupe de Sociologie des Religions et de la Laïcité du CNRS.
Le type d’organisation est en général congrégationaliste[1]. L’unité de base de l’Eglise est le rassemblement local des croyants

 

Comment définir la foi évangélique?
Celle-ci peut se résumer -succinctement- en trois points, partagés par l’ensemble des protestants évangéliques:
  • Le caractère normatif de la Bible. Elle est la référence de la foi évangélique. Elle est considérée normative à la fois sur le plan théologique et pratique.
  • L’importance d’une conversion personnelle. On ne naît pas évangélique, on le devient par choix personnel et engagement individuel. C’est ce qui explique l’importance accordée au baptême d’adulte. Celui-ci est l’expression publique d’une foi vécue et assumée, à l’opposé d’une simple tradition.
  • L’universalité du message de l’Évangile et l’importance, pour les chrétiens évangéliques, de le faire connaître autour d’eux dans le respect de la liberté individuelle.

 

 Eglise évangélique et unité
       L’unité quand on parle des églises évangéliques reste quand même une question: on dénombre une cinquantaine d’églises dans l’annuaire en ligne des églises évangéliques (www.eglises.org) qui sont réunies en des groupements de plusieurs unions ou fédérations d’églises, chaque Eglise pouvant être membre de plusieurs groupements à la fois.[2] C’est donc une logique de réseaux d’Eglises librement associées entre elles pour des actions ou des missions qui prévaut[3].
     A cette dynamique positive de la liberté dans l’association s’oppose un danger : la différentiation par l’opposition. Tant que la création d’Eglises se fait par la mission et la création de nouvelles Eglises locales le résultat -de nouveaux membres gagnés au Christ- est positif. Le danger nait dans le double mouvement ou loin de gagner de nouveaux fidèles au Christ, la création d’Eglise nouvelle se fait par transfert de membres d’une autre confession, voire par une division au sein d’une Eglise Evangélique.
La création du Conseil National des Evangéliques Français (CNEF)[4] « laisse heureusement espérer des avancées en matières ecclésiologique » pour reprendre les mots du pasteur Lhermenault[5]

 

Les Eglises Evangéliques en Normandie
2015 04 -Ev Buisson ArdentIl existe 105 Eglises Evangéliques en Normandie réparties comme suit entre les grandes associations :
  • CEPFEP = Confédération Évangélique Protestante Francophone d’Expression Pentecôtiste
  • CNEF = Conseil National Evangélique de France
  • FEF = Réseau Fraternel Evangélique Français
  • FPF = Fédération Protestante de France
En sachant que chaque Eglise peut appartenir à plusieurs associations ou à aucune.
CEPFEP
CNEF
FEF
FPF
Indépendantes
Calvados
2
13
5
3
3
Eure
2
13
1
4
1
Manche
9
4
2
Orne
1
9
3
Seine Maritime
4
21
1
15
1
[3] Voir dans Unité des  chrétiens n° 178 d’avril 2015 l’article du pasteur Lhermenault, président du CNEF, p 23 ss
[5] Voir l’article déjà cité dans Unité des  chrétiens n° 178