L’EGLISE CATHOLIQUE

2014 09 oncile VII

L’ Eglise Catholique

A sa tête le pape François 265° successeur de Pierre2014 09 pape-francois
Le pape est l’évêque de Rome. À ce titre il est le premier des évêques et veille à l’unité de l’Église.
L’Église catholique est constituée de toutes les Églises locales dont les évêque sont en communion avec le pape. Par la succession apostolique, tout évêque est successeur des apôtres en tant que proclamant la foi reçue des apôtres a l’église locale (le diocèse) sur laquelle il doit veiller et qu’il a mission « d’enseigner, de sanctifier et de gouverner », non comme un maître mais comme un serviteur de la communauté.[1]
L’Église catholique considère que l’Église fondée par le Christ « subsiste » en elle, mais depuis le concile Vatican II (1962-1965) elle reconnait dans les membres des églises séparées des frères:  »  Néanmoins, justifiés par la foi reçue au baptême, incorporés au Christ, ils portent à juste titre le nom de chrétiens, et les fils de l’Église catholique les reconnaissent à bon droit comme des frères dans le Seigneur [2]. »                                 Elle est une institution permanente qui demeure de siècle en siècles depuis Jésus,  sans aucune discontinuité de succession apostolique, en préservant la foi intégrale et l’unité des croyants.
En France :
  •  L’ Eglise Catholique Romaine:
     104 diocèses (93 diocèses territoriaux en métropole, correspondant généralement aux frontières des départements,  9 en outre-mer,  un diocèse aux armées,  et un à la mission de France)  et une prélature apostolique : la Prélature de la Sainte Croix et Opus Dei.
Chaque diocèse est placé sous l’autorité d’un évêque qui jouit des pouvoirs les plus étendus :  la structure de bas de l’Église est le diocèse.
     Les diocèses sont regroupés en 15 métropoles (de la taille d’une région), à la tête desquelles siège un archevêque. L’archevêque n’a pas d’autorité réelle sur ses évêques suffragants, mais il a un rôle de coordination pour toutes les questions qui réclament des réponses sur un territoire étendu.
Les diocèses sont subdivisés en doyennés, eux-mêmes subdivisés en paroisses, desservies par un curé (prêtre responsable).
     Il n’y a pas d’autorité catholique unique en France ; les questions spécifiques à l’Église catholique en France sont traitées par la conférence des évêques de France (CEF).
  • Les Eglise catholiques orientales:                                                                      Placées sous l’ordinariat du cardinal archevêque de Paris, ce sont les Eglises Chaldéenne,
    Copte,
    Grecque-Hellène,
    Grecque-Melkite, Syriaque,
    Gréco-Catholique Roumaine,
    Byzantine d’origine Russe
Sous leur propre juridiction :
l’ Eparchie de ste Croix de Paris des Arméniens catholiques de France,
l’ Eparchie de Notre-Dame du Liban de Paris des maronites de France,
l’Eparchie de saint Vladimir le Grand pour les Ukrainiens de rite byzantin de France.

En Normandie                                                                                                                      Le siège de la province est l’archevêché métropolitain.                                                    Pour la Province de Normandie le siège est à Rouen

.
2014 09 Mont st MichelLes évêques de la province sont :
-Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, Primat de Normandie
-Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux et Lisieux
-Mgr Laurent Le Boulc’h évêque de Coutances et Avranches .
-Mgr Christian Nourrichard, évêque d’Evreux
-Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre
-Mgr Jacques Habert, évêque de Séez
[1] Vat II; décret conciliaire Christus Dominus (Préambule)
[2] Vat II; décret conciliaire Unitatis Redintegratio (n°3)