L’Eglise : une Unité à retrouver ?

Jeudi 5 décembre 2019
à 20h15 à la Maison Paroissiale Protestante,
45 rue de Buffon, Rouen.

 

La Bible à Rouen vous invite à une Conférence-débat
 L’Eglise : une Unité à retrouver ?

 

avec le Père Luc Forestier, Prêtre de l’Oratoire,
Ingénieur et docteur en théologie,
directeur du Département de Théologie dogmatique et fondamentale; et directeur de l’Institut Supérieur d’Étude Œcuméniques (‘ISEO)
à la Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’Institut Catholique de Paris.

 

La conférence sera suivie d’échanges avec le public.
Venez nombreux, nous serons heureux de vous accueillir.
libre participation

 

La bible à Rouen 

  Institut Catholique de Paris / ISEO

 

Dialogue entre catholiques et luthériens sur baptême et de la communion ecclésiale

 

du 17 au 24 juillet à Kligenthal, en France.

Le baptême et la communion ecclésiale au centre des travaux de la commission d’étude luthéro-catholique romaine sur l’unité.

Promue par la Fédération luthérienne mondiale et le Conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des chrétiens, cette 5e phase de dialogue s’est terminée après 9 ans de travail.

Baptême et communion ecclésiale
Selon un communiqué de la Fédération luthérienne mondiale, cette dernière rencontre s’est concentrée sur le sacrement du baptême, et plus précisément sur le type de « communion ecclésiale » pouvant exister entre catholiques et luthériens. Une question importante selon le pasteur luthérien Kaisamari Hintikka, au regard des engagements pris conjointement par catholiques et luthériens lors de la commémoration du 5e centenaire de la Réforme à Lund, en Suède (octobre 2016), à laquelle participa le Pape François. L’un de ces engagements avait trait à la « douleur » ressentie par les couples et familles mixtes ne pouvant communier à la même table eucharistique.

Cette question délicate s’est récemment retrouvée au premier plan avec la publication d’un document émanant de la conférence épiscopale allemande et se prononçant en faveur de l’accès à la communion pour les conjoints non-catholiques de couples mixtes. Ce texte, qui n’avait pas fait l’unanimité au sein des évêques, avait été soumis au Saint-Siège. Sollicité, le préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal Luis Ladaria Ferrer avait alors estimé que de document n’était « pas mûr », et qu’il devait être approfondi.

Des décennies de travail commun
Le rapport de la réunion de Kligenthal sera publié au cours des premiers mois de l’année 2020.
Cette commission luthéro-catholique, -actuellement présidée par l’évêque luthérien finlandais Eero Huovinen et l’évêque catholique britannique William Kenney-, a été instituée en 1967 et a produit, au cours des années suivantes, des documents notables, comme la «Déclaration conjointe sur la doctrine de la Justification par la foi», signée en 1999, ainsi que «Du conflit à la communion», publié en 2013, qui établissait la possibilité d’une commémoration commune du 5e centenaire de la Réforme luthérienne.

 

Article publié par Vatican News

 

 

Visite de sa sainteté Tawadros II, Pape d’Alexandrie en France

Le dimanche 13 octobre 2019,

 

 

Sa Sainteté Tawadros II (Théodore) pape d’Alexandrie et patriarche de la prédication de saint Marc, de l’Église copte orthodoxe, a fait sa première visite en France.
Il a consacré l’autel de la Sainte Vierge Marie et de l’archange Raphaël dans l’ancienne chapelle catholique Marie Médiatrice de Draveil.
Ce lieu est devenu depuis 2017 le siège du Diocèse copte orthodoxe de Paris et du nord de la France dont l’évêque est Son Éminence Mgr Amba Marc.

Célébration à Moscou de la réunification de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe

Remise de la lettre patriarcale et synodale de la réunification de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe.

L’archevêque Jean de Doubna a été élevé à la dignité de métropolite

Source orthodoxie.com

 

 

Aujourd’hui, dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, s’est déroulée la divine liturgie présidée par le patriarche Cyrille avec 16 métropolites et évêques à laquelle ont participé Mgr Jean de Doubna ainsi que des clercs de la délégation de l’Archevêché.

Au cours de la liturgie, le patriarche Cyrille a remis la gramata (lettre patriarcale et synodale) de la réunification de l’Archevêché avec l’Église orthodoxe russe. De plus, l’archevêque Jean de Doubna a été élevé à la dignité de métropolite, selon les termes alors prononcés par le patriarche Cyrille : « Eu égard à la ferme position au nom de la vérité canonique et au travail pastoral ».

À la fin de la liturgie, après le discours du patriarche Cyrille, réponse de Mgr Jean (à découvrir en suivant le lien ci-dessous) :

Mouvement de Pasteurs à Rouen

Départ du pasteur Loïc de Putter de l’Eglise Protestante Unie d’Elbeuf après 6 ans de service

Le pasteur Loïc de Putter, a quitté notre Eglise locale d’Elbeuf, où il a exercé son ministère pendant 6 ans, début juillet 2019 pour rejoindre l’Eglise Protestant Unie d’Angers.

Nous nous sommes réunis le 23 juin, pour notre fête annuelle, au temple, autour du pasteur et de sa famille, pour célébrer ce temps passé ensemble et leur souhaiter « bon vent ».

Au cours du culte festif, avec la participation de plusieurs musiciens et de la chorale Elicante de Rouen, le pasteur a prêché sur « le dernier… », en citant et expliquant plusieurs passages de la Bible.

Des amis des églises protestantes de Rouen, d’Evreux, de l’église malgache et de l’Eglise catholique se sont joints à la fête.

Jusqu’à l’arrivée d’un nouveau pasteur, notre église d’Elbeuf sera animée par son conseil presbytéral.


Arrivée de la Pasteure Odile Roman-Lombard de l’Eglise Protestante Unie à Rouen

in « Le Lien fraternel » du 10/09/2019

Un chemin de confiance


Arrivée comme deuxième pasteur sur le poste de Rouen pendant l’été, j’ai commencé à découvrir la paroisse de Rouen avec joie et suis très reconnaissante pour l’appartement si bien refait qui nous a accueillis et les premiers échanges que j’ai pu avoir avec les uns et

Mon mari Etienne et moi avons trois garçons de 15, 18 et 20 ans. L’aîné poursuit des études supérieures, le deuxième part en service civique avec le DEFAP et le troisième ira au lycée.

Nous avons vécu à Cognac, Tournon sur Rhône puis Fontainebleau où j’ai été pasteur pendant respectivement 7, 7 et 10 ans et je me réjouis de vivre un nouveau ministère avec vous. J’aime particulièrement l’étude de la Bible, l’exégèse mais je prends aussi plaisir au partage des textes bibliques dans la richesse des interprétations.

Pas facile ce temps de rentrée, avec l’inconnu d’une nouvelle année scolaire. Ce sera le Josué aux chapitres 3 et 4 qui nous accompagnera. Après 40 ans dans le désert, le peuple d’Israël est prêt à entrer en terre  promise et à s’y installer : changement, nouveauté, … cette traversée du Jourdain symbolise une étape décisive de la vie du peuple.

Dieu invite Josué à ritualiser la traversée de ce petit cours d’eau pour lui donner le courage d’avancer. Ce qui est intéressant c’est que le peuple n’a qu’à suivre le coffre de l’alliance porté par les prêtres. Il ne s’agit pas d’être un aventurier prêt à s’engager courageusement dans un fleuve impétueux, ne redoutant ni les trous d’eaux ni les courants inconnus, mais de marcher en suivant… , en empruntant un chemin de confiance, un chemin à pied sec.

Odile Roman-Lombard