Célébration à Moscou de la réunification de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe

Remise de la lettre patriarcale et synodale de la réunification de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe.

L’archevêque Jean de Doubna a été élevé à la dignité de métropolite

Source orthodoxie.com

 

 

Aujourd’hui, dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, s’est déroulée la divine liturgie présidée par le patriarche Cyrille avec 16 métropolites et évêques à laquelle ont participé Mgr Jean de Doubna ainsi que des clercs de la délégation de l’Archevêché.

Au cours de la liturgie, le patriarche Cyrille a remis la gramata (lettre patriarcale et synodale) de la réunification de l’Archevêché avec l’Église orthodoxe russe. De plus, l’archevêque Jean de Doubna a été élevé à la dignité de métropolite, selon les termes alors prononcés par le patriarche Cyrille : « Eu égard à la ferme position au nom de la vérité canonique et au travail pastoral ».

À la fin de la liturgie, après le discours du patriarche Cyrille, réponse de Mgr Jean (à découvrir en suivant le lien ci-dessous) :

4 réflexions sur « Célébration à Moscou de la réunification de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe »

    • Je ne sais pas mais cela ne doit pas être joyeux. Après je pense -et cela n’engage que moi- que ses décisions autoritaires aussi bien en Ukraine qu’ en Europe, sont au moins des erreurs sinon des fautes. Parce que aujourd’hui, du fait de ses décisions, on est bien devant une rupture totale de communion -un schisme- qui fait qu’on ne peut plus parle d' »une » Eglise Orthodoxe, mais bien « des » Eglises Orthodoxes. (voir les articles sur ces sujets)

      • Il n’est pas un vrais schisme…
        Il y a une rupture, que doit être temporaire. Il y a de problems par tous. Pas seulement en l’Ukraine. En Amerique, en Japon, Coreia, China, manteinent en l’Indonesie Il y a de choques entre Constantinople et Moscu.

        • Il y a rupture de la communion: les noms des patriarches ne sont plus cités, les célébration communes interdites et les prêtres ne sont plus autorisés à célébrer ensemble et les fidèles des églises à communier cl’un chez l’auitre.
          Jespère bien sur que ce sera temporaire, mais en attendant il y a bel et bien un schisme.
          Pour mémoire, un schisme c’est »une rupture dans la communion d’une religion, le rejet de l’obédience commune qui entraîne la sécession d’une fraction de la communion ecclésiale, une séparation volontaire sans forcément renoncer aux dogmes. S’ils se produisent souvent pour des motifs doctrinaux, les schismes peuvent apparaître pour des raisons d’intérêt, de prestige ou même de personnes. » cf (https://fr.wikipedia.org/wiki/Schisme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.