Mouvement de Pasteurs à Rouen

Départ du pasteur Loïc de Putter de l’Eglise Protestante Unie d’Elbeuf après 6 ans de service

Le pasteur Loïc de Putter, a quitté notre Eglise locale d’Elbeuf, où il a exercé son ministère pendant 6 ans, début juillet 2019 pour rejoindre l’Eglise Protestant Unie d’Angers.

Nous nous sommes réunis le 23 juin, pour notre fête annuelle, au temple, autour du pasteur et de sa famille, pour célébrer ce temps passé ensemble et leur souhaiter « bon vent ».

Au cours du culte festif, avec la participation de plusieurs musiciens et de la chorale Elicante de Rouen, le pasteur a prêché sur « le dernier… », en citant et expliquant plusieurs passages de la Bible.

Des amis des églises protestantes de Rouen, d’Evreux, de l’église malgache et de l’Eglise catholique se sont joints à la fête.

Jusqu’à l’arrivée d’un nouveau pasteur, notre église d’Elbeuf sera animée par son conseil presbytéral.


Arrivée de la Pasteure Odile Roman-Lombard de l’Eglise Protestante Unie à Rouen

in « Le Lien fraternel » du 10/09/2019

Un chemin de confiance


Arrivée comme deuxième pasteur sur le poste de Rouen pendant l’été, j’ai commencé à découvrir la paroisse de Rouen avec joie et suis très reconnaissante pour l’appartement si bien refait qui nous a accueillis et les premiers échanges que j’ai pu avoir avec les uns et

Mon mari Etienne et moi avons trois garçons de 15, 18 et 20 ans. L’aîné poursuit des études supérieures, le deuxième part en service civique avec le DEFAP et le troisième ira au lycée.

Nous avons vécu à Cognac, Tournon sur Rhône puis Fontainebleau où j’ai été pasteur pendant respectivement 7, 7 et 10 ans et je me réjouis de vivre un nouveau ministère avec vous. J’aime particulièrement l’étude de la Bible, l’exégèse mais je prends aussi plaisir au partage des textes bibliques dans la richesse des interprétations.

Pas facile ce temps de rentrée, avec l’inconnu d’une nouvelle année scolaire. Ce sera le Josué aux chapitres 3 et 4 qui nous accompagnera. Après 40 ans dans le désert, le peuple d’Israël est prêt à entrer en terre  promise et à s’y installer : changement, nouveauté, … cette traversée du Jourdain symbolise une étape décisive de la vie du peuple.

Dieu invite Josué à ritualiser la traversée de ce petit cours d’eau pour lui donner le courage d’avancer. Ce qui est intéressant c’est que le peuple n’a qu’à suivre le coffre de l’alliance porté par les prêtres. Il ne s’agit pas d’être un aventurier prêt à s’engager courageusement dans un fleuve impétueux, ne redoutant ni les trous d’eaux ni les courants inconnus, mais de marcher en suivant… , en empruntant un chemin de confiance, un chemin à pied sec.

Odile Roman-Lombard

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.