Eglise et Unité VIe: un siècle de réformes 1450-1550 (5ème partie)

Un siècle de réformes 1450-1550 (4ème partie)

Les réformateurs (suite)

Johannes Hausschein dit Œcolampade

 oecolampade

  • 1482 :
    Naissance de Johannes Huszgen à Weinsberg dans le Palatinat.Rapidement, le patronyme fut interprété par des amis de la famille dans le sens de Hausschein (lumière de la maison) et hellénisé en Icolampadius ou Œcolampadius
  • 1510:
    Il est ordonné Prêtre catholique
  • 1515 :
    Collabore avec Érasme à l’édition du Nouveau Testament.
  • 1518 :

    bale

         Est nommé prédicateur à Bâle puis à Augsbourg
         Docteur en Théologie à Bâle
         Découvre les écrits de Luther.
  • 1522 :
    La même année, après s’être rallié à la Réforme, Œcolampade. se rend à Bâle où il ne tarde pas à devenir le meneur théologique du tout récent mouvement réformateur. Il  rejoint le groupe d’humanistes à l’Erbenburg autour de Sickingen.
  • 1523 :
    À Bâle, au contact d’Œcolampade, Guillaume Farel fortifie sa doctrine luthérienne.
  • 1526 – 1528 :
    Dirige le parti protestant aux disputes de Bade et de Berne.
  • 1523 :1562
    Enseignant en théologie il Entreprend des commentaires bibliques à l’université.
  • 1525 :
    Devient prêtre à Saint-Martin et achemine la ville vers l’adoption de la Réforme.
  • 1529 :
      De retour à Bâle, il fait officiellement introduire la réforme à Bâle. Il devient pasteur de la cathédrale et chef de l’église bâloise.

    cathedrale

     Dans la même année il participe au Colloque de Marbourg.
    Avec Bucer il tente d’unir les positions divergentes de Zwingli et de Luther sur la présence du Christ dans l’eucharistie. Malgré une déclaration qui prend acte des convictions communes, la division de la famille protestante en branches indépendantes est consommée.

    Œcolampade organise l’Église en réservant une place importante aux laïcs mais il ne peut faire aboutir ses idées sur une séparation de l’Église et de l’État.

    Proche des positions de Zwingli, Il se sépare des luthériens par une conception différente de la Cène. Comme Zwingli, Œcolampade défend la présence symbolique du Christ dans la Sainte-Cène et s’oppose aux luthériens qui y voient une présence réelle.Il prend une part active à l’implantation de la Réforme à Ulm, Memmingen ainsi qu’à Biberach et participe à la conversion des vaudois au protestantisme.

  • 1531:
    Œcolampade meurt à Bâle en  à l’âge de 49 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.