Noviciat international de la Communauté.

L’Abbaye de Melleray (Loire-Atlantique) accueille pour la deuxième année le noviciat international de la Communauté.

20161101-photonovices-copie

Novembre 2016

Ce temps de formation d’une année rassemble des jeunes dont la plupart viennent de s’engager pour la première fois (et pour 3 ans) au célibat et des couples désireux de poursuivre leur formation spirituelle et communautaire. L’année est rythmée, entre autre, par trois semaines consacrées plus spécifiquement aux trois voeux, et enfin et une semaine de retraite d’Exercices spirituels.

 

Début novembre s’est déroulé à l’Abbaye le premier temps fort de la formation des novices, qui concerne cette année 20 frères et sœurs, dont un couple et un prêtre, issus de 8 pays différents. Ils ont reçu des enseignements, ont prié et partagé sur la pauvreté et la simplification de vie.

 

Témoignage d’un jeune frère consacré :
« Cette semaine était très riche par bien des aspects. C’était tout d’abord une occasion de retrouver certains frères un peu éparpillés en France et de passer un bon temps fraternel. Nous avons partagé, prié et écouté des enseignements sur le voeu de pauvreté et la simplification de vie dans la Communauté.
J’ai pris conscience de la radicalité que nous vivons dans le partage communautaire.
Nous avons aussi eu la chance d’être sensibilisés à la conversion à « l’écologie intégrale » lancée par l’encyclique Laudato Si’ et reprise par le chapitre de la communauté cet été. L’après-midi nous avons eu un très bon d’échange sur ce que cela mettait en route pour chacun de nous et pour notre vie communautaire.
Nous avons aussi accueilli l’évêque de Nantes, Mgr Jean-Paul James, qui nous a partagé son expérience au sein de la communauté de l’Arche. »
copyright_6Image et texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.