Fraternité politique en fondation : les grâces d’un petit commencement

« Ton cœur, cœur jeune, veut construire un monde meilleur. […]. Je vous demande d’être constructeurs du monde, de vous mettre au travail pour un monde meilleur. » La mise en route d’une « fraternité politique » depuis près d’un an, avec la Communauté du Chemin Neuf, répond pleinement à cet appel adressé par le pape François aux jeunes lors des JMJ de Rio (Copacabana, 27 juillet 2013).

20150800 frat pol

L’intuition et la naissance

C’est en août dernier qu’est née cette « fraternité politique », suite à deux parcours dédiés à des questions politiques, en 2013 et 2014 au sein du Festival Welcome to Paradise (Abbaye d’Hautecombe – 73). L’intuition de départ repose sur une analyse et une conviction. L’analyse : c’est de constater depuis deux ans le renouveau en politique et dans l’engagement des jeunes, le sentiment que quelque chose de neuf se prépare et est à faire advenir. La conviction : c’est que nous, Communauté du Chemin Neuf, avons à partager nos trésors. Il y a dans l’alliage de la spiritualité ignatienne, de l’accueil de l’Esprit Saint et de la vie communautaire, une fécondité pour ancrer un engagement politique dans la vie chrétienne. En vivant à notre humble niveau la fraternité, la diversité, le discernement, la vie charismatique, l’ambition n’est pas moins que celle de former le cœur d’une nouvelle génération en politique.

 

Une première année de fraternité partagée

Une vingtaine de jeunes se sont ainsi retrouvés cette année pour poursuivre la fondation de cette « fraternité politique ». Ils prient, partagent et se forment, ensemble, jeunes engagés en politique (élus locaux ou collaborateurs d’élus) ou dans des mouvements (Veilleurs, Coexister…) et jeunes frères et sœurs de la communauté sensibles à ces questions, de différentes sensibilités politiques, différentes confessions chrétiennes et différents pays. Après un premier week-end sur de grandes figures chrétiennes d’engagement, Simone Weil et Jacques Maritain, un second week-end sur l’Islam et la laïcité, ils se sont réunis lors du week-end de Pentecôte sur le thème de l’unité, le charisme de créer des ponts entre ce qui paraît inconciliable. Dans ce petit groupe où la soif est grande, et la parole très libre, la fraternité s’est installée. Voilà pourquoi la « semaine de fondation » de la fraternité politique, prévue du 10 au 16 août 2015, au foyer Sainte-Claire à Aix-en-Provence, sera d’abord et avant tout une semaine fraternelle. Le Seigneur nous parle à travers nos relations les uns aux autres : rien de si étonnant alors dans ce choix de miser sur la fraternité pour recevoir davantage du Seigneur ce qu’il demande de débuter à travers cette « fraternité politique ». Voici donc l’invitation pour cette semaine de fondation, qui s’annonce aussi simple que profonde !

 

Cet été : une semaine de fondation audacieuse

Une semaine pour développer et partager une nouvelle « passion politique ». Aussi radicale qu’une retraite, aussi simple qu’une réunion de famille ! Un alliage entre trois éléments : la spiritualité ignatienne et sa solide tradition de formation, de relecture et de discernement, la vie dans l’Esprit Saint, créateur de nouveauté qui nous pousse à agir, et la vie communautaire, terreau d’un engagement vrai et durable à la suite du Christ. Pour cette première session d’été, nous souhaitons vivre particulièrement l’expérience de la fraternité, lieu de vérité et d’humilité, de réconciliation et de joie. Nous croyons que notre engagement, ainsi enraciné, portera du fruit non seulement pour nous, mais pour le monde. Avec 25 jeunes engagés, de 20 à 35 ans, de différents pays, confessions chrétiennes et sensibilités politiques. Formation, prière, partage, témoignage, débats, sport & détente.

© 2015 Communauté du Chemin Neuf: Photos, vidéo, textes

1 réflexion sur « Fraternité politique en fondation : les grâces d’un petit commencement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.