Une nouvelle association œcuménique en Normandie

logo ACONor

Une nouvelle association œcuménique en Normandie

L’Association Chrétienne Oecumé­nique de Normandie (ACONor) a ses racines dans la préparation des manifestations du 60e anniversaire du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. En 2004, à la demande des autorités civiles chargées de la commémoration de ces événements, des chrétiens ont or­ganisé une célébration œcuménique. Sa préparation a nécessité plusieurs réunions de tous les représentants des confessions chrétiennes en Normandie (anglicane, catholique, orthodoxe et protestante) et a donné naissance à un « comité œcuménique ».

La mise au point de cette célébra­tion a de facto entraîné la découverte, par les uns et les autres, de certaines particularités de chaque confession, ainsi que des modes d’expression de leur foi chrétienne propre. Après la cérémonie, le besoin s’est fait sentir de ne pas rompre le lien qui s’était créé entre nous et les membres par­ticipants ont souhaité continuer de travailler ensemble.

Notre réflexion commune nous amena à quelques conclusions. Tout d’abord, notre action devait se faire sous l’autorité de nos responsables respectifs. Par ailleurs, nous ne de­vions pas ajouter un élément nou­veau au paysage œcuménique déjà riche mais plutôt faire le lien entre toutes les activités interconfession­nelles existantes sur la Normandie en provoquant des rencontres qui leur permettraient de se faire connaître. Enfin, il nous semblait important de nourrir notre action par une étude théologique régulière de textes à caractère œcuménique provenant des différentes Églises, du Conseil œcuménique et du Groupe des Dombes.

Pour faire ensemble ce travail, il fut donc décidé d’avoir chaque année deux journées de rencontres œcumé­niques régionales. La première eut lieu en mai 2006 en présence des dé­légués nationaux à l’œcuménisme et des évêques normands ; leur présence à ces journées et à d’autres par la suite apporta un soutien sensible.

En lien avec le Rassemblement œcuménique européen de Sibiu, un premier rassemblement normand fut organisé en 2007 par notre comité. Axé sur la construction européenne, il eut lieu à l’abbaye du Bec-Hellouin, qui nous apporta son soutien maté­riel et spirituel.

À la suite d’un deuxième rassem­blement le 8 mai 2010, la nécessité se fit sentir de créer une association de type loi de 1901. Elle répondait à plusieurs besoins : d’abord celui de fédérer nos forces pour que le peuple que nous formions – chrétiens de plusieurs Églises, responsables, théo­logiens ou simples membres – se fasse entendre au sein d’une communion fraternelle réunissant tous ceux qui sont baptisés en Christ, confessent sa seigneurie et sont nés à la vie nou­velle ; mais aussi celui d’être capables d’accomplir ensemble cette tâche es­sentielle pour parvenir à des avancées décisives : la « réception des accords œcuméniques ».

Dès avril 2012, un bulletin répon­dit au souhait exprimé par certains membres de l’assemblée constitutive de l’association : être tenus informés de ses activités afin de les relayer au­près de personnes susceptibles d’être intéressées. Pour ne pas prendre le risque de disperser notre attention, nous avons décidé de nous centrer sur les activités qui se déroulent en

Normandie ou impli­quent des membres de notre association. Tous les groupes que nous représentons peuvent donc donner des informations sur les activités qu’ils organisent ainsi que sur leurs projets. Et ceci pour que tous prennent conscience que ce qui est vécu ailleurs peut en intéresser d’autres.

Au début de 2012 il a décidé de préparer, avec les partenaires expéri­mentés et compétents dans la respon­sabilité de la formation permanente, un colloque sur la portée œcumé­nique du concile Vatican IL II s’est déroulé les 11 et 12 février 2013 au Centre diocésain de Rouen. Il s’adres­sait aux prêtres, aux pasteurs, aux res­ponsables laïcs des différentes Églises présentes sur la Normandie.

Le troisième rassemblement qui a eu lieu le 8 mai 2014 a réuni plus de 300 chrétiens de toutes les Églises autour du processus de communion entamé par les Églises protestantes d’Europe depuis 1973, année où les Églises luthériennes, réformées, unies, vaudoises et hussites ont adopté la Concorde de Leuenberg, permettant la communion de chaire et d’autel. La limite des capacités d’accueil de l’ab­baye du Bec-Hellouin étant atteinte, la question se pose maintenant d’un lieu pour le prochain rassemblement. À la grâce de Dieu.

. 2014 11 pres ACONor Pierre ArgouetPierre Argouet recteur de la paroisse Saint-Serge et Saint-Vigor, Colombelle              Exarchat des paroisses orthodoxes de tradition russe en Europe Occidentale (Patriarcat de Constantinople)

 

 

 

Unité des Chrétiens – 176

2 réflexions au sujet de « Une nouvelle association œcuménique en Normandie »

  1. Pourriez-vous me communiquer des précisions sur la rencontre œcuménique prévue à Caen, si j’ai bien compris, le samedi 14 avril prochain? Ces renseignements me seraient précieux pour en diffuser l’annonce auprès de la paroisse protestante d’Alençon.
    D’avance, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.